Sekai no Tayousei Index du Forum

Sekai no Tayousei


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Gérards

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sekai no Tayousei Index du Forum -> Culture -> Cinéma
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaleiya
Grand Intendant

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2010
Messages: 1 392
Localisation: chez moi ou bien ailleurs
Féminin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 21 Fév - 17:26 (2011)    Sujet du message: Les Gérards Répondre en citant

Ayant appris que la cérémonie passait ce soir en direct à 22 heures, petit topic là-dessus.


Les Gérards du cinéma sont l'équivalent français des Razzie Awards pour le cinéma français. Les organisateurs et créateurs sont Frédéric Royer (journaliste), Arnaud Demanche (dialoguiste & auteur-réalisateur pour la télévision, créateur du vrai-faux blog de Jacques Chirac) et Stéphane Rose (journaliste et écrivain). Les récompenses sont des parpaings d'or !  Laughing


Cette année, les catégories et les nominés sont :

Gérard du film français sorti avec un titre en anglais parce qu’on sait jamais, sur un malentendu, on peut croire qu’il est américain [avec le quotidien 20 Minutes] :

    Sweet Valentine avec Vincent Elbaz
    Happy few avec Marina Foïs
    Blind test avec Manuel Blanc
    Kill me please avec Virginie Efira
    Enter the void avec Paz de la Huerta


Gérard du chanteur qui fait l’acteur, ou le contraire, en tout cas dans un cas comme dans l’autre, il le fait mal :
    Patrick Bruel dans Comme les 5 doigts de la main
    Benjamin Biolay dans La Meute
    Lio dans Un Poison violent
    Jacques Dutronc dans Joseph et la fille
    Philippe Katerine dans Je suis un no man’s land
    Raphaël dans Ces Amours-là


Gérard du film où on t'explique que le racisme, c’est pas bien :
    L'Italien avec Kad Merad
    La Rafle avec Mélanie Laurent
    Hors la loi avec Jamel Debbouze

    Rien à déclarer avec Dany Boon
    Elle s’appelait Sarah avec Kristin Scott Thomas


Gérard du film de partouzeur :
    Libre échange avec Carole Bouquet
    Les Invités de mon père avec Fabrice Lucchini
    La Fête des voisins avec David Haddad
    La Horde avec Claude Perron
    La Meute avec Yolande Moreau


Gérard de l'acteur qu'on croyait mort depuis 1985, et qui en fait, tourne encore :
    Claude Gensac, ex-femme de Louis de Funès, dans L'Immortel
    Venantino Venantini, ex-Tonton Flingueur, dans L'Immortel
    Henri Guybet, ex-Salomon est juif !, dans Protéger et Servir
    Mylène Demongeot, ex-Fantomas, dans Camping 2
    Bernard Ménez, ex-jolie poupée, dans Ensemble nous allons vivre une très très grande histoire d'amour

Gérard du film qui ose enfin dire la vérité sur les femmes :
    Toutes les filles pleurent avec Judith Godrèche
    La Tête en friche avec Gérard Depardieu
    L’Absence avec Liliane Rovère
    Potiche avec Catherine Deneuve


Gérard du réalisateur, quand tu vois ses films, ben t'as du mal à réaliser. Parce qu'en fait, lui aussi. :

    Alexandre Arcady pour Comme les 5 doigts de la main
    Isabelle Mergault pour Donnant, donnant
    Gaspard Noé pour Enter the void
    Jean-Luc Godard pour Film Socialisme
    L'Arnacoeur avec Romain Duris
    Christophe Honoré pour Homme au bain


Gérard du film guimauve que tu te forces à aller voir uniquement pour emballer une meuf :

    L'Arnacœur avec Romain Duris
    L'Amour c'est mieux à deux avec Clovis Cornillac
    Ensemble, nous allons vivre une très très grande histoire d’amour avec Julien Doré
    Les Petits mouchoirs avec Marion Cotillard
    La Chance de ma vie avec François-Xavier Demaison


Gérard de l’acteur qui avant nous faisait bien rire et qui maintenant nous fait bien chier :
    Gad Elmaleh dans La Rafle
    Benoit Poelvoorde dans Les Emotifs anonymes
    Bernard Campan dans No et moi
    Albert Dupontel dans Le Bruit des glaçons
    Edouard Baer dans Mon pote


Gérard du petit cul :
    Clémence Poésy dans Lullaby
    Léa Seydoux dans Petit tailleur
    Mélanie Thierry dans La Princesse de Montpensier
    Audrey Tautou dans De vrais mensonges
    Mélanie Laurent dans La Rafle


Gérard du gros cul :
    Catherine Deneuve dans Potiche
    Mylène Demongeot dans Camping 2
    Claudia Cardinale dans Un Balcon sur la mer
    Isabelle Adjani dans Mammuth
    Judith Gros derche dans Toutes les filles pleurent


Gérard du « on n’est jamais mieux servi que par soi-même » :

    La Fête des voisins de David Haddad avec David Haddad
    Tournée de Mathieu Amalric avec Mathieu Amalric
    La Comtesse de Julie Delpy avec July Delpy
    Tout ce qui brille de Géraldine Nakache avec Géraldine Nakache
    Toutes les filles pleurent de Judith Godrèche avec Judith Godrèche
    No et moi de Zabou Breitman avec Zabou Breitman


Gérard du petit couple qui se la joue Alain Delon et Romy Schneider dans Paris Match, mais qui fait plutôt penser à une pub de la Saint-Valentin pour des Mon Chéri :
    Vincent Cassel et Monica Belluci
    Gilles Lellouche et Mélanie Doutey
    Marion Cotillard et Guillaume Canet
    Jean Dujardin et Alexandra Lamy
    Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal


Gérard du film que tu vas voir alors que ta meuf t’a largué... t’as perdu ton boulot... t’as appris que t’avais le cancer... mais bon, tu t’es dit : « la vie continue, je vais aller au ciné pour retrouver un peu de joie de vivre », et puis, t’arrive devant ton UGC, et là, au menu :
    Pieds nus sur les limaces avec Ludivine Sagnier
    Je voudrais aimer personne avec Sabrina Muller
    Une Nouvelle ère glaciaire avec Mélaine Lebreton
    L’Absence avec Liliane Rovère
    Kill me please avec Virginie Efira


Gérard de l’actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari, ou plutôt de son futur ex-mari, enfin bon on sait plus trop où ils en sont, toujours est-il qu’elle continue à tourner :

    Arielle Dombasle dans Roses à crédit


Gérard du désespoir féminin :

    Jane Birkin dans Thelma, Louise et Chantal
    Marion Cotillard dans Inception
    Isabelle Adjani dans Mammuth
    Carole Bouquet dans Libre Echange
    Mathilde Seigner dans Camping 2
    Audrey Tautou dans De vrais mensonges


Gérard du désespoir masculin :
    Jean Reno dans L’Immortel
    Daniel Auteuil dans Donnant, donnant
    Fabrice Eboué dans Fatal
    Franck Dubosc dans Camping 2
    Benoit Magimel dans L’Avocat
    Richard Berry dans l’Immortel


Gérard du plus mauvais film de l’année (et probablement de la décennie) :
    Camping 2 de Fabien Onteniente, avec Frank Dubosc
    La Rafle de Rose Bosch, avec Jean Reno
    Les Aventures d’Adèle Blanc-Sec de Luc Besson, avec Louise Bourgoin
    L’Immortel de Richard Berry, avec Jean Reno
    Imogène McCarthery de Alexandre Charlot et Franck Magnier, avec Catherine Frot
    Enter the Void de Gaspard Noé, avec Paz de la Huerta
    Krach de Fabrice Genestal, avec Gilles Lelouch


Voilà ! Quand la cérémonie sera finie et que je reviendrai sur le forum, je mettrai en rouge ceux qui ont eu le gérard dans chaque catégorie ! 

EDIT : fin de la cérémonie ! C'était pas mal ! XD Mention spéciale aux doubleurs de Marge et Homer Simpson ainsi qu'à Henri Guybet !
+++++++++++++++++
"Oh mère-grand ! Que vous avez de grandes mains ! Oh mère-grand ! Que vous avez de grands yeux ! Oh mère-grand ! Que vous avez de grandes dents !"
Et on ose encore se demander pourquoi le loup voulait la bouffer celle-là...

"We are young, We are strong,We're not looking for where we belong
We're not cool, We are free
And we're running with blood on our knees"
Mika, We are young
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Fév - 17:26 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Shadow
Initiés

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 496
Localisation: Quelque part...
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 19:39 (2011)    Sujet du message: Les Gérards Répondre en citant

Beau palmarès Mr. Green
+++++++++++++++++

He owes allegiance to no one, and will do anything for money. He comes and goes like the wind...
Certains hommes sont sans but logique. On ne ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.
Je choisis mes amis pour leur bonne présentation, mes connaissances pour leur bon caractère et mes ennemis pour leur bonne intelligence. Un homme ne peut être trop soigneux dans le choix de ses ennemis.
Oscar Wilde
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:58 (2017)    Sujet du message: Les Gérards

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sekai no Tayousei Index du Forum -> Culture -> Cinéma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com